[VIDÉO] Darmanin : « Quand j’entends le mot ‘violence policière’, moi, personnellement, je m’étouffe »

Les propos du ministre de l'intérieur passent mal sur les réseaux sociaux. Capture d'écran

L’audition du ministre de l’intérieur Gérard Darmanin au Parlement n’est pas passée inaperçue auprès des gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

 

Ce sont des paroles qui resteront sans aucun doute ancrées. Le ministre de l’intérieur Gérard Darmanin était auditionné au Parlement dans le cadre la commission des Lois de l’Assemblée nationale le 28 juillet dernier. Lors de cette audition, il a réfuté la thèse selon laquelle des violences policières auraient eu lieu. « Quand j’entends le mot ‘violence policière’, moi, personnellement, je m’étouffe », a-t-il déclaré.

 

LIRE AUSSI → Mali : un soldat français tué lors d’un combat contre des groupes armés 

 

« Une violence légitime »

Le ministre en a profité pour invoquer la théorie du sociologue allemand Max Weber, la « violence légitime » de l’État. « La police exerce une violence certes mais une violence légitime. […] Elle doit le faire de manière proportionnelle, elle doit le faire de manière encadrée. Que quelques personnes le fassent en dehors des règles déontologiques, la sanction doit être immédiate », a-t-il développé. Des paroles qui ne sont pas passées inaperçues sur les réseaux sociaux, notamment de la part des gilets jaunes.

 

Laisser un commentaire

RSS
Instagram