Vaux-le-Vicomte : le comte Patrice de Vogüé s’est éteint à l’âge de 91 ans

Patrice de Vogüé et son épouse sont propriétaires du château depuis 1967.

Patrice de Vogüé s’est éteint jeudi matin à l’âge de 91 ans. Ardent défenseur du patrimoine, il a ouvert le château au public en 1968.

 

Construit pour le surintendant des finances de Louis XIV et vicomte de Melun et de Vaux, Nicolas Fouquet, le château est un bijou de l’architecture du XVIIe siècle. Nicolas Fouquet fit appel aux plus grands artistes du grand siècle qui seront ensuite amenés à bâtir pour le Roi, un château d’une démesure sans précédent, Versailles. L’architecte Louis Le Vau, le peintre décorateur Charles Le Brun et le jardinier André Le Nôtre sont les trois principaux artistes qui ont collaboré sur le chantier de Vaux-le-Vicomte. Après l’arrestation et l’emprisonnement de Fouquet, la propriété passe de famille en famille et se dégrade très rapidement. 

Un riche industriel, Alfred Sommier, en fait l’acquisition en 1875 et entreprend les travaux de restauration dont la propriété a rudement besoin. Le château et le jardin renaissent progressivement de leurs cendres. Alfred Sommier a eu trois enfants. Sa fille épousa Robert de Vogüé et c’est ainsi que, par héritage, la demeure arriva en 1967 entre les mains du comte Patrice de Vogüé. 

 

Le château de Vaux-le-Vicomte et ses jardins à la française le 30/08/2016.

 

La renaissance du château

L’histoire moderne de Vaux-le-Vicomte commençait. Afin de faire face aux charges conséquentes d’une telle propriété (2500 m2 pour le château et 500 hectares de parc et jardins), le comte décida d’ouvrir Vaux-le-Vicomte au public en 1968. Très vite, le public se fit nombreux et le comte rivalisa d’idées pour faire fructifier son entreprise : ouverture d’un restaurant dans les communs, visites du château à la chandelle, feux d’artifices tirés des jardins, tournages de films etc. 

L’ensemble des fonds recueillis par les activités connexes permit à Vaux-le-Vicomte de retrouver sa splendeur d’antan. Les chantiers se suivirent les uns après les autres : restauration des boiseries, des tapisseries, des huisseries etc. Dernièrement, la réfection de la toiture en ardoises de 3500m2 (2012), la restauration du plafond de la chambre des muses par Lebrun (2016), la restauration des bassins et des fontaines (2020). 

L’œuvre du comte Patrice de Vogüé est considérable. Il sauva de la ruine un monument emblématique de l’histoire de France pour le hisser parmi les incontournables destinations lors d’une visite en France. Très apprécié des touristes étrangers (au premier rang desquels les chinois et les américains) le château accueille plus de 300.000 visiteurs chaque année.

Il y a quelques années, le père de famille avait transmis la gérance de Vaux-le-Vicomte à ses fils : Alexandre, Jean-Charles et Ascanio.

Le comte Patrice de Vogüé s’est éteint à l’âge de 91 ans, entouré de ses proches, le 19 mars 2020 dans cette propriété pour laquelle il a donné toute sa vie. 

Laisser un commentaire

RSS
Instagram