Coronavirus : des fans de Tintin profitent du confinement pour détourner des œuvres d’art

Chemin dans les blés à Pourville, Monet

Des passionnés de la bande dessinée Tintin profitent du confinement pour détourner des célèbres peintures du XIXème siècle.

 

S’occuper pendant le confinement, c’est la question que se posent beaucoup de Français. Pendant que certains lisent, rangent ou regardent un film, d’autres, faisant partie de la neurchi sphère1, ont eu l’idée de détourner des œuvres d’art sur les réseaux sociaux.

 

Un travail de passionnés

Vous avez peut-être déjà vu leur création sur le net. Depuis jeudi, des fans de la bande dessinée Tintin regroupés dans un groupe Facebook surnommé « Neurchibald de Tintin » s’amusent à incorporer des éléments de la célèbre BD dans les tableaux du peintre Claude Monnet. Aujourd’hui, ils se diversifient.

Nous vous avons sélectionné une dizaine de réalisations pleines de créativités :

 

Soleil levant, Monet
L’île des morts, Böcklin
Un paysage boisé, Renoir
La plage à Pourville, soleil couchant, Monet
Le voyageur contemplant une mer de nuages, Friedrich
Les Falaises à Étretat, Monet
Gare Saint Lazare, Monet
Le Bassin aux nymphéas, Monet
L’Archiduc Léopold-Guillaume dans sa galerie de peinture, David Teniers Le Jeune

 

1 Un neurchi (« chineur » en verlan) est un groupe Facebook qui rassemble des membres, souvent jeunes, autour de thématiques très variées. Ils fédèrent le groupe en incitant les membres à partager des photos relatives à un sujet spécifique et véhiculent ainsi la culture du mème internet.

1 thought on “Coronavirus : des fans de Tintin profitent du confinement pour détourner des œuvres d’art

Laisser un commentaire

RSS
Instagram