«On a ajouté des séquences de VIH dans le coronavirus» estime l’ancien prix Nobel de médecine Luc Montagnier

Le virologue français estime que ce virus est un «travail de biologiste moléculaire très minutieux».

L’ancien prix Nobel de médecine en 2008, Luc Montagnier, réfute catégoriquement les thèses officielles sur l’origine du coronavirus.

 

Dans un entretien pour le site Pourquoi docteur ? en date du 16 avril, l’ancien prix Nobel de médecine émet des propos controversés. Il y affirme notamment que « le virus sort d’un laboratoire de Wuhan ».

LIRE AUSSI Angleterre : un ancien combattant de 99 ans collecte 15 millions d’euros pour les hôpitaux

 

Une manipulation

Le lendemain alors qu’il est l’invité de Pascal Praud sur le plateau de L’Heure des Pros , le professeur de 87 ans assure être arrivé à la conclusion d’une « manipulation de ce virus ». 

« Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y a eu une manipulation au sujet de ce virus […] On y a ajouté des séquences du VIH, le virus du sida […] Ce n’est pas naturel, c’est un travail de biologiste moléculaire très minutieux ».

Des propos qui font réagir de nombreux spécialistes de la question.

 

Laisser un commentaire

RSS
Instagram