Trottinettes électriques, monoroues; hoverboard : tous les changements depuis le 1er juillet 2020

Apparues en 2018, les trottinettes électriques en libre-service ont changé la vie des citadins pour le meilleur comme pour le pire.

A partir du 1er juillet 2020, une nouvelle législation est apparue sur les trottinettes électriques, monoroues; hoverboard pour faciliter la mobilité urbaine.

 

Vous êtes adepte de la trottinette électrique ou de tout autre engins de déplacement personnels (EDP) motorisés ? Sachez que depuis le 1er juillet 2020, de nouvelles obligations sont mises en places sur les trottinettes électriques en terme de sécurité. Auparavant optionnelles, elles sont désormais obligatoires et des sanctions seront prises si elles ne sont pas respectées. Ce changement fait suite au décret du 25 octobre 2019 paru au Journal Officiel dans le but de favoriser la mobilité urbaine.

 

LIRE AUSSI → Trottinette électrique : une hérésie écologique au service de l’individualisme  

 

Mais quels sont ces changements ?

  • Respecter les dimensions maximum : chaque EDPM devra faire 90 cm de largeur maximum et 135 cm de longueur.
  • Freinage : le décret précise qu’il faut que votre EDPM doit avoir des freins efficace (la loi ne réglementant pas le type de frein). Les trottinettes à 3 roues doivent désormais avoir un frein parking.
  • L’avertisseur sonore est désormais obligatoire et doit être entendu à 50 mètres.
  • Eclairage  : tout engin de déplacement doit être muni de feu de position avant et arrière la nuit ou le jour en cas de mauvaise visibilité.
  • Catadioptre : les éclairages passifs sont désormais obligatoires.

Laisser un commentaire

RSS
Instagram