United Care France : une association qui aide les proches des victimes du coronavirus

Rencontre avec Anthéa Bessec, fondatrice et présidente de l’association United Care France qui vient en aide à tous ceux qui souffrent de la perte soudaine d’un parent pendant le coronavirus.

 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Anthéa Bessec et je suis la fondatrice et  présidente de l’association United Care France. Née à Cannes et ayant vécu 5 ans en Asie du Sud-Est avec ma famille, j’ai obtenu mon baccalauréat au Lycée International de Saint Germain-en-Laye (Yvelines). Par la suite, j’ai intégré l’Université Paris 2 Panthéon – Assas afin d’y étudier le droit. Très investie dans le milieu associatif, j’ai aujourd’hui décidé de créer ma propre association pour une cause qui m’est chère : venir en aide aux enfants et jeunes adultes orphelins.

 

Anthéa Bessec, fondatrice et présidente de l’association United Care France.

Quels sont les objectifs de ton association ?

Dans le contexte inédit de crise sanitaire que le monde traverse, United Care France a été créée afin de venir en aide aux enfants ayant perdu un parent. Plus globalement, l’association souhaite proposer un soutien à tous ceux ayant perdu un proche, de manière soudaine dans cette période de saturation des soins hospitaliers. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, nos bureaux ne sont ouverts qu’à Paris et en Eure-et-Loire. Nous mettons tout en oeuvre pour nous développer rapidement.

LIRE AUSSI → Déconfinement : la carte qui permet de tracer votre zone de 100 km autour de votre résidence

 

Un combat qui te touche personnellement ?

J’ai connu l’épreuve du deuil en pleine scolarité, lorsque j’étais plus jeune. Je sais à quel point il est difficile d’accepter le départ prématuré d’un parent. Je devais continuer de vivre et d’étudier. J’ai parfois perdu confiance, mais j’ai persévéré. Je souhaite, à travers mon association, soutenir tous ceux qui, à cause du contexte épidémiologique actuel, se retrouvent dans une situation que j’ai vécue. Les orphelins doivent pouvoir continuer à vivre leur vie d’enfants et de jeunes adultes, mais pour cela ils doivent être aidés.

 

Comment se manifeste cette aide ?

L’objectif est de proposer des solutions nouvelles, adaptées et élaborées en collaboration avec des professionnels de santé (psychologues, pédiatres etc.) mais aussi avec des bénévoles. Nous souhaitons former un cercle chaleureux de partage, d’échanges, de temps d’écoute. L’objectif phare de notre association est d’établir un dialogue solide entre ces enfants et le monde extérieur. Les bénévoles auront pour mission, à leur échelle, d’apporter aux jeunes endeuillés un soutien fraternel et une oreille disponible.

 

 

Quelles seront les actions concrètes d’United Care France ?

Je sais qu’il est essentiel pour un enfant endeuillé d’être entouré. Aucun enfant ne peut ni ne doit se sentir seul face à cette terrible épreuve. Mon association souhaite rassembler tous ces enfants et adolescents dans un cercle chaleureux de partage au sein duquel ils pourront nouer des liens. Nous prévoyons un système de suivi personnel selon les besoins de l’enfant. Si un suivi médical est essentiel, le nécessaire sera fait pour mettre l’enfant en relation avec un professionnel de santé. Enfin, un système de parrainage par des bénévoles jugés compétents sera mis en place afin que chaque enfant puisse bénéficier d’un soutien moral et amical appuyé.

LIRE AUSSI → Sauver mon bar : une plateforme pour aider les bars et restaurants à faire face au confinement

 

De quoi as-tu besoin pour ton association ?

J’ai besoin qu’on en parle et pour cela je vous remercie, mais j’ai aussi besoin de toutes les bonnes volontés et je sollicite donc toute personne pouvant contribuer à mon projet. Nous vivons une période difficile dont nous ne connaissons pas l’issue et, c’est en ces temps que nous devons tous coopérer avec bienveillance et solidarité.

 

As-tu déjà reçu des soutiens ?

Oui, le Rotary Club – Paris Lafayette nous soutient pleinement dans cette mission et nous parraine. Nous sommes évidemment ouverts à d’autres soutiens : associatifs, professionnels et humains.

 

 

Si vous avez la connaissance d’un enfant et/ou d’un adolescent dans cette situation ou si vous souhaitez, en tant qu’association, médecin, ou autre contribuer à ce projet, n’hésitez pas à prendre contact avec l’association sur Facebook ou par courriel.

Laisser un commentaire

RSS
Instagram