Mali : un militaire français décède des suites de ses blessures

Le brigadier Dmytro Martynyouk est décédé le vendredi 1er mai 2020 des suites de ses blessures au Mali.

Le brigadier Dmytro Martynyouk du 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC) est décédé des suites de ses blessures au Mali.  

 

Le brigadier Dmytro Martynyouk  est décédé le 1er mai 2020 en France a-t-on appris dans un communiqué publié samedi 2 mai 2020 sur le compte Twitter du Chef d’état-major de l’armée de Terre.

« Le jeudi 23 avril 2020 en fin d’après-midi, le camion-citerne militaire de la force Barkhane du brigadier Martynyouk a été atteint par un engin explosif improvisé dans le Liptako malien alors que l’unité à laquelle il appartient est engagée dans une opération contre les groupes armés terroristes. Grièvement blessé, il a été immédiatement pris en charge par l’équipe médicale déployée, évacué par hélicoptère Caïman vers Gao puis transféré vers la France pour être pris en charge à l’hôpital d’instruction des armées Percy. Le brigadier Martynyouk est décédé des suites de ses blessures le 1er mai 2020 ».

 

 

Laisser un commentaire

RSS
Instagram