Thomas Fabius condamné à 75 000 euros d’amende pour escroquerie

Thomas Fabius à une soirée parisienne en 2006

Le fils de Laurent Fabius a été condamné par la justice à 75 000 euros d’amende suite à un faux ordre de virement d’un montant de 200 000 euros.

 

75 000 euros d’amende. C’est la somme à laquelle Thomas Fabius a été condamné mercredi 18 septembre 2019 par la justice française dans le cadre d’une comparution  de reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour escroquerie et faux. Elle l’a reconnu coupable de « faux et usage de faux en écriture privée » et « escroquerie ». Sa passion pour le jeu est mise en cause.

 

Un joueur de casino

Le fils du président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius est un habitué des jeux de casino. Mise en examen en 2016, la justice le soupçonnait d’avoir rédigé un faux ordre de virement de 200 000 euros au profit d’un casino de Marrakech au Maroc où il était endetté : la Mamounia.

L’histoire a commencée par une plainte de la Société Générale l’accusant de s’être fait passer pour un conseiller bancaire de ladite société pour faire croire au casino que le virement allait être effectué. Une tactique afin de pouvoir jouer.

 

Un « multirécidiviste »

Ce n’est pas la première fois que le fils de l’ancien ministre des Affaires étrangères de François Hollande fait parler de lui en raison de son addiction pour les jeux. En 2015, il a été accusé d’avoir rédigé des chèques en bois en 2012 pour un montant total évalué à plus de 3,5 millions de dollars – soit l’équivalent de 3,2 millions d’euros – par un procureur du Nevada aux États-Unis. Celui-ci avait délivré à son encontre un mandat d’arrêt non applicable hors du territoire américain.



Thomas Fabius se fait souvent remarquer sur le territoire français. En 2011, il a été condamné pour « abus de confiance » à 15 000 euros d’amende après avoir fait disparaître des sommes d’argent afin de régler des dettes de jeux. L’année suivante, la justice s’est intéressée à une ardoise de 700 000 euros qu’il a contracté auprès du casino de Monte-Carlo et dont la quasi-totalité a été remboursée par la Société des Bains de Mer (SBM), propriétaire des casinos de Monaco. En 2014, il s’est fait interpeller pour infractions au code de la route avant de se faire inquiéter par le parquet de Paris aux sujets des conditions d’achat de son appartement de 280 mètres carrés dans la capitale pour sept millions d’euros.

Agé de 37 ans, Thomas Fabius n’a sûrement pas fini de faire parler de lui.

1 thought on “Thomas Fabius condamné à 75 000 euros d’amende pour escroquerie

  1. ces politiciens ont des dons de magiciens qu’il faudrait partager avec le reste du monde s’ils ne veulent pas qu’on leur prenne,une bonne fois pour toute,la tête(avec la guillotine)…symboliquement dans mes souhaits!bien entendue!…une prise de tête avec la paume de la main sous le « menton »d’un profiteur qui semble toujours en son bon droit d’abuser des bien sociaux….

Laisser un commentaire

RSS
Share
Instagram