Caen : un éboueur se suicide après avoir été licencié pour une bière offerte par des riverains

Les éboueurs faisaient partie de ces «héros du quotidien» pendant le confinement. ©Steph Gray / Flickr

Un éboueur s’est donné la mort vendredi 5 juin à Caen dans le Calvados. Après avoir bu de la bière durant son service, l’homme a reçu une lettre de licenciement à l’origine du drame.

 

Une histoire tragique. Suite à un licenciement, un éboueur s’est donné la mort vendredi dernier. L’événement remonte à la mi-mai. Alors qu’il effectuait son service avec un de ses collègues, les deux hommes se font inviter par des riverains à boire de la bière pour les remercier des services qu’ils rendaient. Ils se font arrêter par la police municipale qui les contrôle au dessus du seuil réglementaire. 

 

LIRE AUSSI → Donald Trump veut classer les «antifas» comme une «organisation terroriste»

 

Convoqués par leur employeur, les deux hommes reçoivent quelques semaines après leur lettre de licenciement. L’un d’entre eux remet le lendemain de la réception de sa lettre sa tenue d’éboueur et va dans le garage très tôt comme pour aller au travail et se tire un coup de fusil. Il avait 46 ans. Veuf depuis quelques années, il vivait chez ses parents avec son fils de 18 ans. 

Sa famille a annoncé vouloir porter plainte contre l’employeur. 

Laisser un commentaire

RSS
Instagram