Coronavirus : moins de 1% de l’aide à destination des Français de l’étranger a été dépensée

La communauté française à l'étranger est estimée à 2,5 millions de personnes.

Le gouvernement français avait annoncé la mise en place d’une aide aux Français de l’étranger en difficulté suite à l’épidémie de coronavirus. Moins de 1% de cette aide aurait été dépensée.

 

En avril dernier, le gouvernement a présenté les dispositions d’aides à destination des Français de l’étranger victimes des retombées économiques dues au Coronavirus. L’objectif est « d’assurer à nos compatriotes qui résident à l’étranger un soutien sanitaire, social et éducatif à la hauteur des difficultés engendrées par la pandémie de Covid-19 ». Avec une enveloppe de 50 millions d’euros, une de ces aides a pour fonction de « répondre aux besoins accrus des plus démunies ».

 

Une aide non utilisée

Seulement, cette aide n’est presque pas utilisée. Selon Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, « 2 727 personnes ont été aidées, pour un montant global de 390 000 euros, soit une somme moyenne de 150 euros par personne » au 30 juin 2020.

Officiellement, le nombre d’inscrit au registre des Français de l’étranger s’élève à 1 775 875 personnes au 1er janvier 2020. N’étant pas obligatoire, un très grand nombre de Français ne sont pas inscrit. Le ministère des Affaires étrangères estime ainsi le nombre de compatriotes établis hors de France à 2.5 millions de français.

Par simple calcul, on constate que seul 0,11% de ces Français (2727 / 2 500 000) ont bénéficié de cette aide (au 30 juin 2020) et 0,78% du montant de l’enveloppe a été dépensée (390 000 / 50 000 000). Critères trop sélectifs ou manque de communication ? RDV sur le site internet de votre ambassade / consulat de votre lieu de résidence à l’étranger afin de créer votre dossier. Le site de l’Alliance Solidaire des Français de l’Etranger (ASFE) recense les pays dans lesquels l’aide est disponible.

Laisser un commentaire

RSS
Instagram