Migrants : le Dalaï Lama estime que « l’Europe doit rester aux Européens »

Tenzin Gyatso, né Lhamo Dhondup est le 14ᵉ dalaï-lama

Dans un entretien accordé à la BBC le 27 juin dernier, le Dalaï Lama a réaffirmé sa vision sur la politique d’accueil des migrants en Europe. Il craint que le vieux continent ne devienne « un pays musulman ».

 

Ce n’est pas la première fois que le chef spirituel tibétain fait parler de lui et critique la façon dont l’Union Européenne traite la crise migratoire. Au cours de cet entretien, il a expliqué ne pas être opposé à l’accueil des migrants mais plutôt favorable à la condition que ces personnes rentrent chez elles à terme. « Les pays européens devraient accueillir ces réfugiés et leur fournir un accès à l’éducation et une formation tout en faisant en sorte qu’ils rentrent dans leur pays » indique-t-il.



Relancé par la journaliste sur le droit de ces populations à rester en Europe s’ils le souhaitent, le Dalaï-Lama l’accepte tout en craignant le pire. « En nombre limité, d’accord. Que toute l’Europe devienne un jour musulmane ou africaine, c’est impossible ». L’homme de 84 ans, réfugié lui-même depuis une cinquantaine d’année en Inde, ne voit pas de similarité avec leur situation. Il précise : « Eux, je pense qu’il vaut mieux qu’ils soient dans leur pays […] L’Europe doit rester aux Européens ».

Laisser un commentaire

RSS
Instagram